Les engagements municipaux

  1. Accueil
  2. Développement durable
  3. Les engagements municipaux
LE PORGE OCEAN PLAGE LE GRESSIER TEMPETE MARS 2018

La refonte du Plan Plage

Le « Plan Plage » est historiquement un programme d’actions. Lancé à la fin des années 60 sous la houlette de la Mission Interministérielle d’Aménagement de la Côte Aquitaine (MIACA), il avait pour finalité de concilier la préservation des milieux naturels avec un accueil sécurisé et canalisé de l’afflux du public autour des plages.
Cette action communale, primordiale sur le plan environnemental, était menée en partenariat avec l’Etat (ONF), la Région et le Département.

Depuis, la protection du littoral s’est renforcée et les enjeux autour de l’usage de la plage se sont amplifiés. Le «Plan plage» est donc en cours de redéfinition dans le cadre d’un partenariat du G.I.P. Littoral Aquitain, un groupement d’intérêt public qui réunit les services de l’Etat et les collectivités territoriales de la côte Aquitaine, de l’O.N.F., de la Communauté de Communes et de la commune. La nouvelle version du «Plan Plage» doit permettre de coordonner tous les projets d’aménagement des plages d’Aquitaine, en appliquant des principes communs, tout en tenant compte des spécificités locales.

Le Porge participera à un programme d’investissement d’1 million d’euros, financé à 80% par l’Europe, l’État, la Région, le Département et l’ONF pour porter une action innovante et assurer une meilleure gestion du site.

Le détail de ce plan d’actions est prévu pour 2018, date de début des travaux. La stratégie régionale propose un plan d’actions, sous forme de prescriptions et de recommandations à mettre en œuvre et à valoriser pour chaque site, selon différents enjeux. Voici les objectifs des Plans-Plages (source site du G.I.P. L.A.) :

  • Assurer la sécurité des sites et la protection des personnes;
  • Assurer la gestion environnementale du site (exemple d’actions : expérimentation de tri sélectif et sensibilisation aux éco-gestes, expérimentation de sites sans poubelles…);
  • Améliorer la qualité de l’accueil du public / public handicapé;
  • Garantir la préservation des espaces naturels et les caractéristiques paysagères du site (exemples d’actions : projet paysager en utilisant des végétaux adaptés au contexte local et maintenant la typicité des lieux, équipements démontables…);
  • Développer et encourager les modes de déplacements doux, mettre en place de solutions alternatives à la voiture et maîtriser les flux (exemples d’actions : réaliser les aménagements en retrait sous couvert forestier, favoriser les liaisons cyclables ou piétonnes, mettre en place des navettes dans le cadre de montages associant public et privé…)
  • Gestion des pratiques, animations sportives et pédagogiques.

Accès au site G.I.P. Littoral Aquitain

L’info en +

Avec la Loi NOTRe (2015), la Communauté de Communes Médullienne a pris la compétence Plage sous la responsabilité d’un élu communal.
Néanmoins, ce sont toujours les services techniques et administratifs de la commune qui interviennent, en partenariat avec l’ONF. Le Porge a souhaité conserver une antenne locale pour maintenir le lien de proximité avec les différents intervenants et assurer un maximum de réactivité en période estivale.

L’atlas de la biodiversité

Atlas biodiversité Mairie Le Porge

La commune a travaillé pendant 3 ans à l’élaboration de l’atlas dédié à la faune et à la flore de son territoire. L’objectif : faire mieux connaître, donc mieux protéger, cette richesse naturelle.
Les deux ouvrages dévoilent les dessous d’un trésor écologique qui font du biotope porgeais l’un des milieux les plus riches de la Région.

L’info en +

L’Atlas de la biodiversité du Porge a été réalisé sous la direction de Jésus Veiga, Maire du Porge et Docteur en biologie animale, avec le concours du C.P.I.E. Médoc qui a répertorié toutes les espèces végétales et animales de la commune. Ce projet, qui s’inscrivait dans le cadre du premier Agenda 21 de la commune, a été élaboré en partenariat avec la Ligue de la Protection des Oiseaux, le C.P.I.E. Médoc, l’Office national des forêts, Cistude nature, les Fédérations départementales de pêche et de chasse et le Fonds de Dotation pour la Biodiversité.

Le Porge, l’engagement pour la Biodiversité

Le Porge, finaliste 2016 et 2017 au Concours « Capitale française de la Biodiversité », a décroché trois libellules (sur une échelle de 1 à 5) symbolisant son niveau d’engagement en tant que « ville-nature ».

Elle renouvelle sa candidature en 2017 autour du thème « Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité ».

Trois actions exemplaires ont été présentées :
> prise en compte de la biodiversité et des continuités écologiques dans le PLU,
> extension du groupe scolaire inscrite dans une démarche globale de développement durable (matériaux et produits de construction respectueux de la santé et de l’environnement),
> restructuration du site du Gressier (plage accueil nature).

Le Porge : finaliste du concours Capitale française de la Biodiversité !

Un plan de gestion différenciée

La commune s’est engagée dans une gestion différenciée de ses espaces publics. Cette approche durable consiste à adapter les solutions d’entretien à chaque situation : on ne traite pas de la même manière un espace public situé en lisière de forêt, en centre bourg ou au milieu d’un complexe sportif.

Ce plan de gestion intègre les exigences écologiques de la commune pour favoriser la biodiversité, limiter le gaspillage d’eau, réduire le recours aux produits phytosanitaires, etc.

Il a pour objectif central : supprimer le recours aux produits phytosanitaires dans tous les espaces gérés par la collectivité.

Des jardins partagés

À l’image des jardins ouvriers du XIXème siècle, la municipalité a créé en 2016 des jardins partagés pour permettre aux habitants de se retrouver, jardiner ensemble, échanger leurs méthodes.

Même si le caractère rural du Porge laisse penser que chacun peut facilement disposer ou accéder à un jardin, la municipalité a tenu à mettre à disposition des habitants une parcelle communale pour favoriser le lien social et intergénérationnel.

Ouvert à la population et aux écoles, il accueille des animations régulières et, depuis mai 2017, deux ruches pédagogiques. L’arrivée des insectes pollinisateurs et la présence de deux jachères (l’une fleurie, l’autre sauvage), vont dans le sens de l’action générale de la commune en faveur de la biodiversité et de la préservation des milieux.

Contact : Mairie du Porge : mairie-le-porge@wanadoo.fr

Une stratégie de réduction des déchets

À la plage

En 2014, la Ville du Porge fait le pari de supprimer les poubelles de ses plages : une première en France.

La décision part d’une idée simple : plus on installe de poubelles, plus elles débordent. En les sortant de ses plages, Le Porge entend enclencher une dynamique vertueuse et inciter les visiteurs à changer de comportement pour repartir avec leurs déchets.

Jamais une telle opération n’avait été menée sur une plage et un parking de la taille de ceux du Porge : 26 tonnes de déchets non triés étaient générées chaque été, rien que sur la plage.

Résultat dès la première année : 60% de déchets en moins, sans reports sur les abords.
L’initiative a fait des émules et a été reprise en 2017 pour la première fois dans les Landes, par la commune de Vieux Boucau.

A l’école

La municipalité s’est engagée depuis 2016 dans une action de lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle a notamment lancé une demande de labellisation « Mon Restau Responsable », démarche qui garantit une restauration scolaire de qualité et respectueuse de l’environnement. Le C.P.I.E. (Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement) Médoc accompagne l’équipe du restaurant scolaire pour lutter contre le gaspillage alimentaire et promouvoir une alimentation saine et durable.

Accès site Restauration Collective Responsable

Avec la CDC la Médullienne

Le Porge est engagé dans le programme local de prévention des déchets élaboré pour 4 ans (2016-2020) à l’échelle des 10 communes du territoire.

Programme Local de Prévention des Déchets de la Communauté de Communes Médullienne (PDF)

En savoir plus sur la Prévention des Déchets de la Communauté de Communes Médullienne (site web)